Le désir et la sexualité

Le désir est un vaste sujet qui suscite autant l’intérêt des philosophes que des sociologues ou des psychologiques. Le désir est notre moteur, c’est lui qui nous fait avancer dans la vie. En astrologie, le désir est relié à Mars, planète d’énergie, d’action et de libido. Petit tour d’horizon des différentes formes de désir et d’orientation sexuelle. N’oublie pas que ces énergies étant tout le temps en mouvement, elles peuvent évoluer selon l’âge et les périodes de vie dans lesquelles on se trouve. 

L’absence de désir

Une personne qui ne ressent pas de désir physique pour autrui est dite asexuelle. Une personne asexuelle n’éprouve pas d’attirance sexuelle pour quelqu’un d’autre. La relation amoureuse sera plutôt fondée sur la tendresse et sur les sentiment

Le désir physique

Une personne qui ressent un désir physique pour autrui peut avoir différentes orientations sexuelles :

L’hétérosexuel va désirer une personne du genre opposé ; L’homosexuel est attiré par une personne du même genre ; Le bisexuel éprouve du désir pour les hommes et les femmes ;

Le pansexuel désire une personne pour ce qu’elle est, peu importe son genre (homme, femme, trans, cis…).

Le polysexuel peut être attiré par plusieurs personnes en même temps, ayant des genres différents. Mais il ne sera pas attiré par tous les genres. Ses relations, menées en parallèle, sont de vraies histoires d’amour.

Le désir émotionnel ou affectif

Une personne qui a besoin de créer un lien émotionnel puissant pour désirer son partenaire est dite demisexuelle. Les « coups d’un soir » et autres aventures sans lendemain n’intéressent pas du tout le demisexuel. L’attirance n’est possible que dans le cadre d’une relation sérieuse.

Le désir intellectuel

Quelqu’un qui va désirer une personne pour son intelligence, son esprit et sa vivacité intellectuelle, peu importe son genre, pratique la sapiosexualité. Un sapiosexuel peut donc aussi être homosexuel ou asexuel par exemple.

=